USL - DECLARATION DE SOUTIEN DES COORDINATIONS DU PARTI UNION SOCIALE LIBERALE D’ABOMEY CALAVI

UNION SOCIALE LIBERALE

DECLARATION DE SOUTIEN DES COORDINATIONS DU PARTI UNION SOCIALE LIBERALE D’ABOMEY CALAVI

24 Nov 2018   

DECLARATION DE SOUTIEN DES COORDINATIONS DU PARTI UNION SOCIALE LIBERALE D’ABOMEY CALAVI

Béninoises, héninois,

Distingués membres du Bureau National USL

Camarades militantes et militants USL,

Mesdames, messieurs,

Le Bénin, notre chère patrie, a l’avantage d’avoir hérité de la  conférence nationale des forces vives de la nation de février 1990,  d’un État de droit avec pour piliers fondamentaux des acquis  démocratiques tels que, notre loi fondamentale de décembre  1990 ;la déclaration universelle des droits de l’homme de  décembre 1948 et les différentes conventions internationales  ratifiées a cet effet par notre pays .

Mais malheureusement, nous constatons depuis Avril 2016, que nos vénérés acquis démocratiques obtenus de hautes luttes sont mis à mal de façon répétée par le régime dit de la ruse et de la rage.

Hélas, nous assistons à un processus de démantèlement et de  destruction de ce contrat social ainsi établi et ce à tous les niveaux de  prise de décisions et de gestion des affaires publiques .Les secteurs  vitaux de notre économie nationale sont pris en otage par les  hommes du pouvoir. Les libertés individuelles et collectives, les  libertés de presse les libertés d’expression et d’association sont  embastillées, corrompues et désagrégées.

Le premier acte de cette destruction programmée de notre État de  droit a été la vassalisation de notre parlement sinon comment comprendre que certains représentants du peuple à la solde du Roi Justicier et censé défendre les intérêts du bas peuple, puissent se  permettre le vilain plaisir de voter à 3h du matin une loi pénale absurde et cynique dont le géniteur n’est que l’ancien avocat,  l’ancien garde des Sceaux du Roi Justicier , et actuel président de la  cour constitutionnelle, noble institution qui jadis séduisait toute  l’Afrique entière par la qualité de ses précédents présidents, mais qui malheureusement aujourd’hui n’est qu’un ramassis hétéroclite  d’assujettis à la merci des princes. 

Pire, le troisième pouvoir, jadis dernier rempart des justiciables est  de nos jours assiégé à travers malheureusement une frange  d’hommes de droit ayant accepté de tordre le cou à l’ordre juridique  interne de notre pays foulant aux pieds les principes élémentaires et  sacrosaints d’une justice équitable ,juste, indépendante et accessible  à tous sans distinction de rang social et d’appartenance politique.

Le conseil supérieur de la magistrature est aussi assiégé par des  assujettis étrangers a cette noble corporation dans le vil dessein de  récupérer des magistrats afin de servir les intérêts inavoués,  personnels et égoïstes du Roi Justicier par le biais de cet instrument  politico juridique d’ensevelissement et d’avilissement de notre justice digne du temps du nazisme dénommé CRIET.

Ainsi, le dernier coup de force honteux portant entorse à la  démocratie et à la justice de notre pays a été la convocation de notre  leader charismatique, le President Sébastien Germain AJAVON,  President d’honneur de notre parti USL par la CRIET dans le cadre  d’une rocambolesque affaire montée de toutes pièces pour écarter  un allié politique respectueux des principes élémentaires immuables  de la vie, et devenu entre-temps gênant.

Béninoises, héninois, 

Chers camarades militantes et militants USL,

Mesdames et messieurs,

Nous avions suivi avec amertume, peine et désolation ,le 18 octobre  dernier a une mise en scène ubuesque de notre justice, digne d’une  comédie loufoque orchestrée par ce régime dit de la ruse et de la  rage et sa cour d’exception renforcée par son armée d’hommes de  droit assujettis s’efforçant de connaitre d’un dossier pourtant déjà  frappé du caractère de la chose jugée et ce depuis le 04 novembre  2016 devant une autre juridiction de notre pays.

20 ans d’emprisonnement, 5 millions d’amendes

Un mandat d’arrêt international contre le President AJAVON et ses  trois autres collaborateurs.

Cette mise en scène honteuse et avilissante par la cour d’exception du Roi Justicier, qui a été imposée à notre État de droit et au cours de laquelle les avocats des prévenus n’ont pas pu non seulement  accéder au dossier de leurs clients, mais ont été aussi empêchés de  prendre la parole, est une mise à mort de la justice dans notre pays,  une parodie de justice digne de l’ex Union soviétique et du nazisme.

Ce n’est que la traduction de la volonté manifeste affichée du Roi  Justicier de donner corps à son vieux rêve d’instauration d’un empire dictatorial digne de l’ère d’un Mobutu ou d’un Bokassa 1er.

La CRIET vient de sonner le glas d’un troisième pouvoir aspirant a  plus de liberté, mais vu trop indépendant aux yeux des princes pour  assouvir les caprices inavoués, égoïstes et machiavéliques d’un Président qui avant son accession au pouvoir avait, pendant devant  nos cours tribunaux, plus d’une dizaine de dossiers d’infractions économiques non encore élucidés jusqu’à ce jour.

Mesdames, messieurs,

Notre pays, le Bénin est devenu un État voyou sous ce régime dit de  la rupture, de la ruse et de la rage, car à en croire les explications  données par Mr Patrice Talon, alors candidat aux dernières élections présidentielles de mars 2016, nous y sommes déjà, de pleins pieds  même.

Sinon, comment accepter qu’une affaire déjà tranchée et frappée de  l’autorité de la chose jugée et qui d’ailleurs n’a pas connu d’appel régulier de la part du procureur de la République ni du Procureur  Général et qui s’est soldée par une relaxe de tous les prévenus 2 ans  plus tôt refasse surface et soit connue par une juridiction d’exception créée il y a à peine 3 mois ?

Si nous ne sommes pas déjà dans un Etat VOYOU, cela ne se  produirait pas.

Le Programme d’actions de cet État VOYOU qu’est malheureusement  devenu notre pays le Bénin, consiste aujourd’hui à détruire l’homme politique et homme d’État, le President AJAVON, sa famille et ses  intérêts.

Retrait d’agréments et comptes bancaires de ses sociétés bloqués mettant de ce fait nombre de ses employés au chômage. 

Suspension de sa chaine de télévision Sikka TV sur tout l’ensemble du territoire national,Perturbation régulière de la fréquence de Soleil FM dont il est le  propriétaire, Redressement fiscal,

Et autres.

Mais pourquoi tant d’acharnements contre le President AJAVON ?

Chères militantes et chers militants USL,

Comme nous l’enseigne un vieux dicton, ce n’est qu’à l’arbre qui  porte des fruits qu’on jette des pierres.

Notre Président d’honneur, malgré tout cet acharnement, tient  toujours bon sous la protection divine, ce qui fait de lui désormais l’homme à abattre. Il faut l’empêcher à tout prix de compétir et pour  cela, le Roi Justicier conçoit tous les stratagèmes machiavéliques pour y arriver :

Réforme du système partisan, 

Code électoral voté sur mesure, 

Fraudes massives en vue,

Main basse sur les institutions devant organiser les prochaines  élections, Diffamation sur les réseaux sociaux a l’endroit du parti USL et de ses  lieutenants, Révision forcée de notre loi fondamentale Désagrégation de l’âme spirituelle de notre pays par un pacte avec  l’antéchrist.

Mais Dieu veille et veillera toujours sur le Bénin. 

Militantes et militants USL,

Rassurez-vous, notre Président se porte comme un charme. Il vous  envoie ses chaleureux mots d’encouragement et nous demande de  redoubler d’ardeur sur le terrain.

Prenons juste conscience de notre pouvoir de décision qu’est notre  droit de vote, nous sommes un peuple qui sait aussi réagir dans la  sagesse à toute offense venant de ses dirigeants, car aucune  échéance électorale ne nous échappera.

Monsieur le President Sébastien Germain AJAVON, Président  d’honneur de notre parti USL

Que mille tombent à votre côté,

Et dix mille à votre droite,

Vous ne serez pas atteint.

De vos yeux seulement vous regarderez,

Et vous verrez la rétribution des méchants.

Car la justice, la vraie, elle est divine.

Nous, Présidents de coordinations USL et nos militantes, militants et  sympathisants à divers niveaux dans nos cellules du département de  l’Atlantique en général et de la Commune d’Abomey Calavi, en  particulier, unis comme des frères siamois et fidèles aux idéaux qui  vous sont chers, vous rassurons de notre soutien et détermination sans faille et quelques soient les épreuves auxquelles ce pouvoir  cynique vous soumettra, nous resterons sereins et mobilisés pour le  combat à vos côtés.

Soyez en rassurés, ça aussi passera.

Abomey Calavi ne vous lâchera pas. Nous serons témoins de votre  retour triomphal sur la terre de vos aïeux et qui vous a vu naître, car  notre prophétie s’accomplira qu’ils le veuillent ou non.

Pour nous, il ne s’agit pas d’un exil, mais d’un simple voyage à la fin  duquel nous vous porterons en triomphe. Nous prenons ici l’engagement de poursuivre le renforcement de nos  structures de base pour qu’ensemble nous puissions bouter hors de  notre beau pays le Bénin, ce fléau qui tient à nous arriérer.

Notre parti USL survivra, résistera aux intempéries politiques, car à vaincre sans périls, on triomphe sans gloire.

Recevez nos prières les plus ferventes. Que Dieu vous protège vous  et votre famille.

A toutes les forces vives de l’opposition politique du Bénin,

A tous les acteurs politiques épris de paix et de justice,

A tous les exilés politiques,

Sachez que tout cela aussi passera. 

Vous défendez une cause noble. Le peuple béninois saura  récompenser votre courage.

Aux anciens Présidents de la République,

Excellence, Monsieur Nicéphore Dieudonné SOGLO,

Excellence, Docteur Thomas Boni YAYI,Merci pour ce combat que vous menez pour la sauvegarde de nos vénérés acquis démocratiques.

A tous les béninoises et béninois épris de paix, de démocratie et de  justice, Mobilisons-nous dans un élan de solidarité et de patriotisme afin  que survive ce beau pays, jadis QUARTIER LATIN d’Afrique que nous  ont légué nos aïeux.

Vive la DEMOCRATIE,

Vive l’Union SOCIALE LIBERALE,

Vive le BENIN,

Nous vous remercions.

Abomey Calavi, le 24 novembre 2018


Restez informés


Rejoignez la communauté et recevez directement dans votre email nos informations en temps réel.